Accompagnez vos collaborateurs mutés dans la recherche d’un logement

Une mutation sur un nouveau secteur géographique peut entraîner un changement de domicile pour le collaborateur muté. Il est dans ce cas important de l’accompagner dans cette étape, en lui proposant des solutions qui permettront d’anticiper les imprévus liés à cette évolution professionnelle.

Les frais pouvant être pris en charge par l’entreprise dans le cadre de la mutation d’un collaborateur

Pour favoriser l’adhésion de vos collaborateurs dans un projet de mobilité, et pour les aider dans cette phase importante, vous pouvez faire le choix de prendre en charge une partie des frais occasionnés par la mutation.

Voici quelques exemples de postes qui peuvent être assumés par l’entreprise :

  • Dépenses d’hébergement provisoire et frais supplémentaires de nourriture en attendant le logement définitif.
  • Frais de voyage pour rechercher un nouveau logement.
  • Dépenses liées à l’installation dans le nouveau logement : frais de notaire en cas d’achat, frais d’agence en cas de location…
  • Frais destinés à la mise en service du logement : ouverture du gaz, téléphone, de l’électricité, eau, nettoyage, travaux…
  • Frais de transport et d’hôtel du salarié et de sa famille.
  • Frais de déménagement…

Les aides supplémentaires dont votre salarié(e) peut bénéficier

La participation aux frais de déménagement d’un salarié dans le cadre d’une mutation n’est pas obligatoire. En revanche, votre capacité à accompagner un collaborateur muté, en lui fournissant toutes les informations nécessaires pour faciliter cette étape, sera déterminante pour obtenir son adhésion.

Nous vous recommandons ainsi de préparer un guide comprenant toutes les aides dont pourrait bénéficier votre collaborateur, et de les lui présenter. Les dispositifs en question sont les suivants :

  • Aide Mobili-Pass de l’Action Logement : versée au collaborateur d’une entreprise du secteur privé de 10 salariés ou plus en mobilité professionnelle pour la prise en charge de certains frais liés à son déménagement.
  • Prime au déménagement de la convention collective : prise en charge de tous les frais de déménagement, ou d’une partie, par l’entreprise.
  • Congé exceptionnel rémunéré pour le jour du déménagement : défini ou non par la convention collective.
  • Aide financière de la CAF : prime au déménagement si le salarié est éligible aux allocations logement.
  • Aide au déménagement du Conseil départemental.