COMMENT SE DÉROULE UNE MUTATION PROFESSIONNELLE ?

Vous allez muter professionnellement. Ce transfert, s’il suscite des espoirs avec des possibilités d’avancement en termes de carrière, peut provoquer des craintes légitimes. Comment organiser son déménagement, quel nouveau contrat me lie à mon employeur, quel cadre de vie allez-vous trouver dans ce nouvel environnement ? Ces questions méritent des réponses claires afin d’opérer une mutation professionnelle réussie.

1. Les différents cas envisageables

Qu’il s’agisse d’un changement de poste ou d’une mobilité géographique, qu’elle soit à votre initiative ou relevant de votre employeur, différents cas de figures existent. Chacun d‘entre eux renvoie à un cadre différent.

  • La mutation décidée par votre employeur : pour le cas où votre contrat de travail comporte une clause de mobilité et si la mutation se trouve dans la zone couverte par cette clause, vous êtes tenu d’accepter cette mutation. Dans le cas contraire, vous risquez d’être licencié.
  • La mutation est à votre demande : vous avez la possibilité de demander à muter au sein de votre entreprise que ce soit pour un poste plus conforme à vos compétences ou pour de simples raisons personnelles.
  • La mobilité géographique : c’est la possibilité pour votre employeur de demander votre mutation. Il faut que celle-ci soit motivée par un besoin avéré tel que l’augmentation de l’activité dans le nouveau lieu.

2. Étude du poste proposé et du contrat

Lors de la signature de votre contrat de travail, il est indispensable de vérifier toutes les clauses qui le constituent. Si la clause de mobilité fait partie de celui-ci, sachez que vous êtes absolument tenu d’y répondre. Vous pouvez également avoir accès à cette clause dans la convention collective de votre entreprise. Il est donc vivement recommandé de procéder à un examen minutieux de votre contrat afin d’éviter toute surprise. Votre employeur doit également vous prévenir suffisamment tôt afin de vous permettre d’anticiper votre transfert.

3. Les droits et avantages du salarié

Dans le cadre d’une mutation professionnelle, vous pouvez bénéficier de certains avantages :

  • Une compensation forfaitaire pour votre déménagement peut être versée dans certains cas précisés dans la convention collective ;
  • La réduction de votre durée de préavis à un mois pour votre location ;
  • Des prêts Action logement pour l’achat d’un nouveau logement ou des aides comme le Mobili-Pass peuvent être sollicités et perçus afin de faciliter votre déménagement ;
  • Pour les conjoints qui doivent démissionner, des conditions permettant de bénéficier des allocations chômage sont étendues.

4. Période probatoire et adaptation au nouveau poste

S’acclimater à son nouvel environnement de travail nécessite des facultés d’adaptation. Certaines personnes ne parviennent pas à surmonter les spécificités d’un cadre de vie et de travail différents. Une période probatoire ayant pour objectif d’évaluer votre capacité à vous adapter vous permet de récupérer votre ancien poste dans le cas d’un échec. Dans ce cas, vous devez envoyer un recommandé à votre direction pour expliquer votre situation. Si rien ne fixe la durée de cette période, elle ne peut excéder celle qui est convenue dans la convention collective pour un poste du même type que le vôtre. Il est donc conseillé de réaliser votre mutation professionnelle en deux étapes.

Prévoyez une période en solo avant d’engager votre famille dans un processus plus contraignant. Faites des séjours dans votre nouveau lieu de résidence et participez aux réunions prévues pour les néo-arrivants. Avant de vous engager dans un achat immobilier, prenez le temps de jauger l’offre. Des possibilités de location dans le cadre de mutation professionnelle sont envisageables et peuvent répondre à vos attentes.


Panneau de gestion des cookies

Conformément à la réglementation RGPD, vous avez la possibilité de gérer vos préférences ci-dessous :